Jocelyne Saab

Le Proche-Orient n’est pas à vendre

La « réalité intégrale » d’un espace conflictuel

A propos de The Gatekeepers (Dror Moreh, 2012)

Reine Mitri et Rami Sabbagh

Le ciné-club "Al-khat al-moubachar"

Tombeaux d’Amérique

A propos de Generation Kill (2008)

Tamer El Said

L'adieu au Caire
,

Trois visages, Jafar Panahi

Cinéma-liberté

Jean-Luc Godard (2018)

Des mots comme des fourmis

Les vies infâmes de Roee Rosen

Avi Mograbi (2017)

L'homme qui haïssait les valses de Vienne

Entre les frontières, Avi Mograbi

Devant l’histoire, la communauté précaire

Ghassan Salhab (2/2)

Qu’en est-il quand le monde est déjà mort ?
,

Figurer la guerre civile libanaise

Le cinéma de Jocelyne Saab

Ghassan Salhab (1/2)

L’image menaçante, l’image menacée
,

Journées Cinématographiques de Carthage

Confluences

Révolution Zendj, Tariq Teguia

Battre la carte

Eau argentée, Syrie autoportrait, d’Ossama Mohammed et Wiam Simav Bedirxan

Yeux sales, mains propres

Winter sleep, Nuri Bilge Ceylan

Winter is boring

Paradis

Journal de bord

Projet Paradis

Liban

Avi Mograbi

Un cinéaste pas radical

Dans un jardin, je suis entré, Avi Mograbi

Comment avancer dans un embouteillage ?

Cinq caméras brisées, Emad Burnat et Guy Davidi

Images en résistance

Une famille respectable, Massoud Bakhshi

Eblouissement

Eyal Sivan (2/2)

Sur et autour d’Etat commun