la rédaction

soutenue par

soutenu par le CNC

Débordements est une revue de cinéma fondée à Lille en 2012 par Florent Le Demazel, Romain Lefebvre et Raphaël Nieuwjaer, bientôt rejoints par Gabriel Bortzmeyer et Lucie Garçon. Sa rédaction est hybride, composée d’universitaires, de professionnel·les et de cinéphiles francilien·es, nordistes et normand·es, épaulée par un comité de lecture ainsi qu’un conseil de Sages. Débordements vit grâce au travail bénévole de ses membres, ainsi que des auteurices dont elle publie les textes. En ligne, la revue est en accès libre, gratuite et sans publicité.

Débordements repose sur ces trois piliers que sont la critique, la recherche et la création cinématographique, dont elle orchestre le dialogue à travers une variété de publications : critiques de films (et de jeux vidéo), articles de recherche, regards sur l’actualité, recensions, comptes rendus, notes réflexives, entretiens avec des cinéastes et des universitaires, traductions inédites, podcasts. Les attentions qu’elle prête aux formes, aux représentations et aux récits cinématographiques se doublent de préoccupations économiques, sociales et politiques affirmées. 

Depuis 2021, Débordements bénéficie de l’aide aux revues de cinéma délivrée par le CNC. Deux numéros papier financés par ses lecteurs et lectrices, édités en 2019 et 2020, sont disponibles à la vente.

Le collectif rend grâce au collectif pour son énergie toujours renouvelée. La revue remercie tous les auteurs et toutes les autrices pour leur générosité, leur investissement, et pour la qualité de leurs textes. Nous savons gré aux cinéastes de nous offrir leurs images et leurs paroles, à nos partenaires de nous accorder leur confiance, à nos ami·es de nous lire et de nous soutenir.

La rédaction remercie particulièrement Hugo Bulthé (conception du site et webmaîtrise), Guillaume Levisse (conception du site original), Lucie Garçon (identité graphique), Occitane Lacurie et Barnabé Sauvage (charte graphique), Clément Marguerite (archives).

Contact : revuedebordements [at] gmail.com
Revue Débordements
@revue.debordements

Comité de rédaction

Lucie Garçon

Rédactrice et intervenante en cinéma, Lucie Garçon aime les westerns, les gangsters et les documentaires, la peinture, la sculpture et les formes d’art assez mal qualifiées, les environnements visionnaires, les graffitis et les petits gestes dont le cinéma dit parfois ce qu’il faut. Elle se passionne en général pour les détails.

luciegarcon.0 [at] gmail.com

Pierre Jendrysiak

Pierre Jendrysiak est critique, enseignant en études cinématographiques et programmateur basé à Lille. Ses recherches portent sur les rapports entre cinéma, cinéphilie et politique, et sur le cinéma moderne en France et en Europe. Il travaille à une réinterprétation critique de l’héritage de la cinéphilie classique.

pierre.jendrysiak [at] gmail.com

Occitane Lacurie

Occitane Lacurie est doctorante en études visuelles, critique et vidéo-essayiste. Sa recherche porte sur les liens entre histoire des idées et histoire des média. Ses vidéos tentent de faire l’histoire matérielle des images, dans une perspective féministe.


occitane.lacurie [at] gmail.com
@occicci
@LacurieO
https://vimeo.com/lacurieo

Barnabé Sauvage

Barnabé Sauvage est doctorant en études visuelles et littérature. Ses recherches portent sur les théories du cinéma, leur histoire et leurs prétentions politiques.

barnabe.sauvage [at] ens-lyon.fr
@barsauvage
@barsauvage


Comité de lecture

Élias Hérody

Élève à l’ENS de Paris et diplômé de l’Université Sorbonne-Nouvelle, Élias Hérody a écrit un mémoire sur les États généraux du cinéma en Mai 68. Il écrit pour les revues Débordements et Répliques et il a réalisé le bonus Le Chant du partisan pour le blu-ray du film L’Ascension de Larissa Chepitko (édité chez Potemkine). Il s’intéresse au cinéma militant, aux cinémas nationaux et à la façon dont la marge politique est ferment de beauté.   

herodyelias [at] yahoo.fr
@cinemastock

Hugo Kramer

Hugo Kramer a étudié le cinéma à l’université Paris Cité, où son travail de recherche s’est porté sur des œuvres aussi différentes que celles de Hong Sang-soo et de Jerry Lewis. Il se consacre depuis à l’écriture critique, avec le goût du burlesque, des mélodrames et des ritournelles. Et des jeux de mots.

hugokramer88 [at] gmail.com
@kramer_contre_kramer

Paul Michel

Navigue entre cinéma et cuisine. Taille des légumes, coupe des plans. Mettre la main dans le pétrin des idées.

cdh2.jpg

Thomas Vallois

Thomas Vallois est chargé de programmation au sein de l’association Rencontres Audiovisuelles. Il est responsable de la programmation de L’hybride, salle lilloise dédiée au court métrage et participe au comité de sélection et à l’organisation du Festival Internationale du court métrage de Lille. Il s’intéresse par ailleurs au cinéma japonais, notamment dans son rapport à l’histoire, et a publié plusieurs articles dans Débordements ainsi que dans un ouvrage collectif consacré à Bruno Dumont.

thovallois [at] gmail.com


Conseil des sages

Gabriel Bortzmeyer

Jadis présenté comme critique et universitaire, Gabriel Bortzmeyer est aujourd’hui surtout enseignant, et par ailleurs fier de l’être. Cette même occupation explique d’ailleurs son statut de demi-retraité dans nos pages, qu’il continue toutefois de peupler par intermittences de textes sur ses enthousiasmes du moment. Il a aussi publié des livres (Le Peuple précaire du cinéma contemporain, L’attrait des toilettes) qu’il vous recommande très chaudement.

Florent Le Demazel

Après une thèse sur les représentations du travail ouvrier à différentes époques du capitalisme, Florent Le Demazel a quitté l’Université, mais continue d’écrire sur le cinéma en collaborant à la revue Débordements, dont il est l’un des co-fondateur. Il réalise également des vidéos pour la scène et des documentaires sur la mémoire ouvrière. Le dernier en date, Les filles du textile, est visible ici.

Romain Lefebvre

Romain Lefebvre est critique et enseignant en études cinématographiques. Co-fondateur de Débordements, il collabore également à plusieurs revues (les Cahiers du cinéma, Images documentaires, AOC) et accompagne régulièrement des séances, notamment pour l’ADRC. Auteur d’une thèse sur Hong Sang-soo, il s’intéresse notamment aux rapports entre documentaire et fiction, esthétique et politique, et à la mise en jeu de la croyance à travers les images. Il a par ailleurs réalisé le documentaire La Ville en friche, autour de l’opposition à l’aménagement de la friche Saint-Sauveur à Lille.

romainlefebvrelille3 [at]gmail.com

Raphaël Nieuwjaer

Raphaël Nieuwjaer est fondateur de la revue Débordements. Il écrit pour différentes revues (Cahiers du cinéma, Images documentaires, AOC, Études,…), enseigne dans différentes universités et intervient régulièrement auprès des professeurs et des élèves dans le cadre de Lycéens et apprentis au cinéma. Il a co-dirigé avec Romain Lefebvre et Jean-Marie Samocki le livre collectif Richard Linklater, cinéaste du moment (Post-éditions, 2019).

Chloé Vurpillot

Après des études de cinéma durant lesquelles ses recherches se sont concentrées sur les cinémas documentaires et expérimentaux, Chloé Vurpillot se consacre depuis à la circulation des films. Elle a travaillé au sein de diverses structures de diffusion, puis d’Images en bibliothèques. En 2022, elle rejoint l’équipe éditoriale de Tënk et fait également partie de l’équipe des États généraux du film documentaire de Lussas.

chloe.vurpillot [at] gmail.com